21 mars 2011

...

Le tripier de mon marché qui sourit en me voyant (rien d'étonnant, c'est un commerçant), me demande comment je vais et me dit que ça faisait longtemps... Et qu'est ce que je prend aujourd'hui? Je crois que cet homme aime son travail et apprécie de voir la jeunette que je suis consommer de ces produits un peu repoussants pour certains. IL faut dire que, je regarde systématiquement, les seules jeunes que je vois faire le marché sont avec leurs parents...

D'ailleurs cet étal me conduit régulièrement les soirs de week-end à me dire que je suis un cas. Je mange des trucs bizarres pour une jeune de 19 ans. Certes je mange de la soupe et des nouilles deshydratées.  (Quoique moins de ces dernières parce que je préfère les soba et udon aux ramen !) Mais par contre pour ce qui est des rognons ( que d'ailleurs ça se marie surprenement bien avec le soja et le gingembre) et des quenelles de moelle, j'ai un doute sur le fait que ce soit courant.

Mais il faut dire que le bouillon de quenelles de moelle, en plus de ses caractéristiques hautement recommendables de "ça calle, c'est vachement bon, c'est hyper pas cher (vous avez vu le prix de la moelle? à mourir de rire) et c'est vite fait (ok, à partir du moment où vous en avez djà fait et congelé)" il se trouve que ce plat est pour moi très réconfortant. Alors même qu'elle en a rarement fait cela me fait penser à ma grand-mère. Etant les deux seules amatrices d'abats de la famille (mon père apprécie la moelle et lui comme ma mère les foies de volaille mais c'est bien tout), lorsque nous sommes seules nous nous faisons régulièrement de ces délices... Et récemment elle m'a fait découvrir les quenelles de moelle (avec juste un bon bouillon et des croûtons...).

D'ailleurs, le pot-au-feu, vous le mangez comment vous? Chez moi j'avais cela en horreur car, habitude du sud, on mangeait els légumes avce. M'étant récemment seulement faite aux poireaux et carottes et ayant la répugnance la plus marquée qui soit pour le céleri, imaginez mon plaisir... Mais chez mes grands-parents, alsaciens, on ne mange que la viande et le bouillon (où l'on met les dites quenelles).Quoi qu'il en soit, le pot-au feu c'ets bon pour ce qqu'on fait des restes! (Quenelles, boulettes de viande...)

Il y a aussi sur le même marché le petit jeune du stand de légumes qui m'appelle "madame", alors que notre âge doit être le même! Il appelle ainsi toutes ses clientes et ne marque pas la différence. Cela ne me choque pas (je n'ai aps l'âge d'être agacée qu'on me donne plus d'années que je n'en ai au compteur et au contraire je suis agacée qu'on donne généralement un chiffre à la baisse!) et en réalité c'est plus une blague entre nous. Ce n'est pas moqueur mais on sent dans ses gestes et son sourire qu'il semble dire "je dit "madame" par respect et tu sembles de le comprendre!"

 

Il y avait aussi la ferrari jaune. Pas sur le marché: en centre-ville cette chose était arrêtée à un feu et tout le monde y jetait un oeil. C'est alors que mon voisin lance à son enfant de 5 ans "je sais aps pourquoi tout le monde la regarde: elle est moche". Il est vrai qu'elle était moche et je lui donne mon assentiment. Hormis le modèle et la marque (ce modèle était particulièrement moche et la marqque en elle-même produit peu de choses plaisantes) nous convenons que le jaune n'est aps une couleur pour une ferrari: elle se doit d'être rouge ou, mieux, noire. Une ferrarri noire? Oui. CEla fait "je choisis ferrarri parce que ça me plait et je suis assez riche pour ne aps avoir à choisir le rouge pour attirer le regard". Ca c'est classe. Mais nous convenons qu'une vieille Aston Martin serait autrement plus classe encore!

 

Bref. Je vous laisse après ces élucubrations pour retourner à ma lecture de mléthodologies d'entretiens. Beuh.

Posté par Calimeriane à 17:26 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur ...

    Ca m'a toujours étonné les gens qui ne mangent pas de rognons parce qu'ils ne veulent pas manger de "ça". "Ca" référant à la provenance dans le corps des rognons... Alors qu'on ne se gêne pas pour manger des crevettes en entier par exemple, ou tout simplement de la viande, qui n'est pas forcément plus appétissante au départ.

    Plus un donc.

    PS:J'aimerais bien goûter à cette histoire de soupe à la quenelle de moelle.

    Posté par Luminox, 22 mars 2011 à 19:50 | | Répondre
  • En fait le sujet est en gros: faites ce que vous voulez. Sauf qu'il m'a fallu genre un trimestre et demi pour capter ca, paske le prof nous avais donné des pistes de réflexions vagues que j'ai prises pour un sujet v_v
    Et la technique est appelée en général estampe. ca réunit eau forte, pointe sèche, linogravure, etc etc. Apres avoir tenté sans succes le monotype, avoir changé de sujet, être passé a la linogravure, sans plus de succes, avoir changé encore de sujet et de nouveau des monotypes moches, je suis enfin arrivée a ca.
    Je grave ces dessins sur des feuilles de rodoides (tu verras ca ces vacances, j'en profiterai pour t'expliquer ce que c'est ces noms barbares), et ensuite j'enduis tout ca d'encre, j'efface le surplus pour qu'il n'en reste que dans les creux, et j'imprime sur du papier mouillé.
    Maintenant, faudrait trouver du temps pour imprimer tout ca, en dehors des cours, sauf que... le premier lundi après les vacances chuis dans le train, le we de 5 j d'après chez pépé et mémé, et celui d'après, c'est le prof qui est pas la... ca va être compliqué. =="


    Curieux. je viens d'entendre passer une voiture d'ou s'échappait de la musique. Un homme qui chantait un opéra, semble t il. On entend ca rarement... XD

    Posté par Morgane, 13 avril 2011 à 19:10 | | Répondre
  • Je commence à faire des cauchemars qui commencent par "Le tripier de mon marché..."

    Pitié, un nouvel article. N'importe quoi. Tant que ça commence pas par la même phrase.

    Posté par Luminox, 16 avril 2011 à 15:03 | | Répondre
Nouveau commentaire