03 juillet 2010

...

Une autre chose dont j'aime à savourer l'apparition, sans pouvoir dire que je suis "à l'affut" car cela arrive sans que je puisse l'invoquer c'est le moment où je perds (gagne?) un cran de ma façon ordinaire  d'appréhender le monde.Quand (généralement cela ne dure par plus de trente secondes, notez bien) je change de façon d'envisager le monde, ce qui peut aller jusqu'à une sorte de flash de vision totalement "autre".Les deux qui m'arrivent les plus souvent sont depuis longtemps recensés en une liste... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 juin 2010

...

Il y a deux semaines, j'ai eu une pensée qui m'a surprise. EN revenant de Lyon, je somnolais lorsque nous nous sommes arrêtés, mon père et moi, pour la pause de midi. Et en passant à cette occasion près d'une petite vallée où se nichait un village, qui n'avait rien d eparticulier, cela a surgi. Je veux m'arrêter.J'ai vraiment été surprise. C'était une envie de ne plus courir et de s'arrêter naturellement à  sa place où, plus important que tout à ce moment là, je verrais enfin les jolies choses et je rencontrerais enfin les... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:50 - Commentaires [3] - Permalien [#]
11 juin 2010

...

Certes je n'écris plus des masses mais, comprenez-moi, je n'ai rien à dire.Je profitais de ce mois de vacances pour plonger dans une monotonie d'agréables instants:Le plaisir de se faire réveiller tôt par le soleil, sans être fatigué et de pouvoir profiter de tout le matin.Se faire son thé matinal (noir, noir, noir, sans lait, sans sucre. Je ne comprends pas qu'on puisse boire du thé vert le matin) avec une brioche tendre et fondante, au bon goût de crème fraîche et où les dents rencontrent parfois à travers la mie moelleuse le... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:21 - Commentaires [4] - Permalien [#]
30 mai 2010

...

Je me suis souvent intéressé à ce qui faisait un moment. A la conjonction de facteurs qui créait le moment et donc à tout ce qui influe, si peu soit-il, sur l'humeur.Je ne parle évidemment pas de facteurs qui déterminent si vous êtes heureux ou non, je parle de ceux dont la seule influence pourra être celle s'exerçant sur la fraction de seconde de plus ou de moins que vous mettez à sourire et surtout à l'influence qu'ils produisent sur le cours des pensées.J'ai depuis longtemps (comme tout le monde), listé la musique, les livres en... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 10:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 mai 2010

Je ne trouve pas que le blanc soit glauque, personnellement.Ça me donne moins une impression d'"englué", de pris, prisonnier, pris au piège.Quand je vois du blanc de façon surprenante, là où je m'attend à autre chose, consciemment ou non, je sens comme un souffle d'air dans mon esprit, une tornade qui fait le ménage, le vide un court instant. Sinon j'ai également peaufiné ma théorie de "temps" anciens qui, par liaisons à certains cadres peuvent  reprendre le dessus et faire renaître d'anciennes envies,... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 09:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
06 mai 2010

...

Je sais, j'écris moins ces temps-ci. Soyons francs, je ne cherche pas à m'excuser auprés de vous mais me cherche surtout des excuses envers moi. Car hélas, mon taux d'écriture sur ce blog équivaut à mon taux absolu. Pour être franche, aussi, je suis un poil occupée. Non, pas mes partiels (choses ignominieuses qui font bosser comme des malades pour 1H30 à plancher. Et des partiels tellement divers que s'en est drôle.) La vraie raison, c'est que je cherche un appart. Alors entre: 1. Trouver des annonces (Une semaine à en... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 20:09 - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 avril 2010

...

Parce que parfois, il faut bien se remettre à parler... Et que je me dois de vous livrer ce qui nous est apparu aujourd'hui comme la phrase de l'année:Je vous présente (en exclusivité, du moins pour le moment)MIEUX que Rémi, seul prof-à-citation,MIEUX que David-Lee et ses (désormais célèbres) :-C'est quoi la kula? (durant le partiel de premier semestre. Disons, pour ceux qui n'étudient pas l'anthropologie mais des choses appelées mathématiques que cela revient à demander ce qu'es la fonction exponentielle)-C'est où la BU? (Fin du... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 23:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 avril 2010

Une petite histoire de temps

Je suis allée en ville hier, avec Léa, Anne et Jasiek.Oui, c'était sympa et oui j'étais heureuse de les revoir. (Anne en talons, jupe courte et mignon tee-Shirt blanc. Elle était à croquer. Il y a des choses qui changent...Et qui doit avoir des dons soit de pythonisse soit de télépathie...L'explication de ce point là vous apparaîtra plus tard.) Mais il s'est passé quelque chose de relativement étrange. Etre là, avec eux, dans cette ville, au printemps, m'a embrouillée. Comme si je ne savais plus quel était mon Temps réel, actuel.... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 avril 2010

...

Vous le savez sans doute, je n'ai pas la télé. Ca m'empêche de regarder une foule de stupidités et me fait manquer quelques merveilles. Par chance, grâce à Clémentine, fournisseuse de dvd magnifiques, j'en vois quand même. le reste de mes visionages se fait par deux biais: les dvd de théâtre ou documentaires de la bibliothèque de Lyon (dont une superbe version de Ondine de Giraudoux, et un documentaire sur Ozu qui m'a fait regretter de ne trouver les films de ce Dieu qu'au prix du caviar) et Internet avec els sites de visionnage en... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 12:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 avril 2010

Que dire...

Oui, je poste peu. A ma décharge, c'est que je travaille.Et je vis, à mon (petit) rythme. Et je regarde les gens. Comme cette vieille dame dans le tram, qui portait des collants verts, un manteau rouge et des pendants d'oreille dépareillés.Comme ce jeune chinois qui marchait le long des lignes le regard droit, la mise simple et qui avait quelque chose d'indiciblement beau.Et les gens que je côtoie à l'université. Ce thésard qui semble dire qu'il est là par hasard, parce qu'il n'a rien fait d'autre. Cette jeune fille qui s'écroule,... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 08:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]