31 mars 2010

Précipice...

... "précipice". Ce mot était dans une chanson. Cela m'a frappé. Un précipice.Le mot sous-entend tout. Un précipice, on s'y précipite. Comme une structure qui n'attend que d'engloutir, une faille dans la terre qui n'est pas neutre. Dans laquelle on ne peut que tomber, qui n'attend que cela.Pie: se précipiter ce n'est pas tomber. Un précipice, on n'y tombe pas: on saute, on tombe. 'est volontaire et non pas une glissade.Un précipice, est-ce que c'est vorace? Est ce que cela se fait précipice parce que cela attend les... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:52 - Commentaires [1] - Permalien [#]

25 mars 2010

Mais baisse les bras, chochotte! (où, comment je suis allée voir Alice)

En loupant 4H de TD, ok. Mais bon, là j'ai craqué. Il fallait que j'aille le voir et j'avais ce matin à 8H un contrôle de TICE. Alors en finissant à 20H, ça allait pas être possible.Et puis le truc le plus stressant )à la fac, c'est pas tellement d'être overbookée. Non, c'est d'être overbookée hors des cours et d'avoir des heures et des heures de TD inutiles.Donc je suis allée voir Alice. (Attention, ô vous qui ne l'avez pas vu, vous pouvez vous arrêter là. Même si il est vrai que le suspense n'est pas insoutenable) Evidemment Tim... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 19:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2010

On sent les jours passer...

...et les partiels arriver.La fac est passé dans son humeur "ah, tiens, la moitié du semestre est passé." Or, la moitié du semestre, ça signifie moins d'une moitié pour tout boucler. Car comme prévu, la semaine dé révision a disparu dans les abysses.Raison pour laquelle j'ai passé encore trois heures aujourd'hui sur un commentaire dont je ne vois toujours pas la fin. Sinon, il y a (plus d') une semaine, je suis allée avec Léa boire ce chocolat chaud qu'on s'était promis. Il nous a tiré une larme d'horreur en contemplant... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 16:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 mars 2010

Des mots crus...

Certains jours, comme ça, j'ai juste envie de mots crus, de phrases simples: De demander aux gens qui ils sont, ce qu'ils pensent de moi, de leur vie, de leurs espoirs. Ce qu'ils ont fait, font et veulent faire. S'ils hésitent.Une envie de savoir, de comprendre. Non pas de comprendre l'humanité, j'ai décidé il y a longtemps que les humains, je ne les aimais pas, mais de comprendre la personne devant moi. Pas de comprendre: de savoir. De sentir dans mon esprit se dessiner l'esquisse de son Être, de ce qu'elle est. De ne aps voir que ce... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 11:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 mars 2010

Max, Thierry, un chômeur, moi et deux chèvres (dans un T5).

(C'était ma vie inventée en sociologie...)Vous avez, derrière l'écran un fille métamorphosée: deux posters sur un mur, ça change une vie.Mes murs blancs ne me rendent plus psychotique et ça fait du bien.Et je suis allée voir Mr. Fox avec Fanny et Clémentine. Dans la salle de cinéma la plus cool du monde. D'abord, ils font des réductions sympathiques, ensuite ils passent des films qui le sont autant, en VO, et surtout, ils impriment leurs programmes au dos de posters de cinéma. Donc le Chapelier Fou me fixe de ces yeux de dérangé... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 08:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 mars 2010

...

Dimanche tranquille.Où le temps s'est mis au beau.Je me suis levée à une heure qui m'a semblé indue (rendez-vous compte, presque 9H passé!) qui, par chance, m'a permis de profiter de mon rayon matinal...Vive l'été qui arrive et l'a fait attendre.Tout les matins il y a dix petites minutes magiques où le soleil, si les nuages ne sont aps de la partie, donne une couleur dorée à ma chambre. On sent l'été qui arrive, et en me concentrant un peu, je sens déjà l'odeur des pins et du sable. (Et de la paella unique, où j'écrase le quartier de... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 11:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 février 2010

Coup de balai: Un saut, un métro et un chapeau.

Je suis rentrée sur Lyon hier. J'ai toujours aimé le train, et les gares. Les avions aussi. Les voyages en fait: je ne veux pas dire que j'aime changer d'endroit (ce qui est vrai) mais j'aime le déplacement en lui-même. Même prendre le métro, le tram, le vélo, ou mes petons. Tout ce que je n'aime pas ce sont les bagages, ces choses lourdes et encombrantes qui diminuent tant notre mouvement.Mais dans le train, je suis toujours à un moment, prise de la même envie: Me lever et me mettre à danser, le long du couloir. Danser comme ces... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 12:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 janvier 2010

...

Je ne me souviens plus très bien pourquoi j'ai voulu faire de la socio. Je sais qu'au milieu des raisons ou hasards qui m'y ont amenées, domine l'envie de savoir, de comprendre.J'ai réalisée enfant que le monde ne m'aimait pas. Comme tout le monde, il m'a fallu un certain temps pour apprendre que le monde d'une manière générale s'en fichait et que si on lui hurle "c'est injuste" à la figure il ne vous répond pas "Ah bon? Désolé, on va arranger ça."On se démerde avec le monde. (Note: par "monde" j'entends... [Lire la suite]
Posté par Calimeriane à 18:37 - Commentaires [2] - Permalien [#]
21 janvier 2010

Liberté

Posté par Calimecile à 10:51 - Commentaires [4] - Permalien [#]
17 janvier 2010

Mais je suis fatiguée...

... alors laisse tomber J'ai eu une envie bizarre hier après midi : celle de partir un bon bout de temps, toute seule. Dans les montagnes. Et juste marcher doucement, rester couchée par terre, regarder, respirer, dormir ... penser. Bref, freiner. 8.01 : Conférence à l'INSA, de Reiulf Ramstad : photos pour ceux qui veulent "Lorsque vous écrivez une poésie, vous devez trouver l'équilibre entre vos pensées et votre langue. Rien ne devrait déranger l'essence de l'idée. C'est pareil pour... [Lire la suite]
Posté par Calimecile à 11:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]